Nos parcours professionnels ne sont pas des « longs fleuves tranquilles », ils ne ressemblent pas aux  CV-types recommandés par les recruteurs qui pontifient dans les pages du Figaro économie.
Souvent, ces épisodes en creux dans nos parcours officiels, sont de véritables moments charnières autour desquels s'articulent et se développent la dynamique qui nous met en mouvement.

Mettre cela en lumière, m'a permis à titre personnel de clarifier mon projet de vie avec le travail et de rappeler à mon souvenir les forces intérieures sur lesquelles je pouvais m'appuyer, celles-là mêmes qui m'avaient fait ce que je suis aujourd'hui.

En se mettant à plusieurs pour tenter de reconstituer le fil de nos histoires respectives, des liens se tissent, car les itinéraires se croisent, s'interpellent et se répondent. Celui ou celle que l'on imaginait si différent de nous, peut se révéler la personne qui nous saisit le mieux et parvient à mettre en mots, l'indicible qui nous échappe.


Nos échanges ont débouché sur la production d'un cahier qui est téléchargeable ici :

Portraits croisés : une exploration collective de nos métiers (8 p.)