En septembre 2006, avant le gros buzz dans les medias autour de "Marly-Gomont", le premier clip de Kamini, j'avais reçu le lien vers son site par mail et le coup de foudre avait été immédiat. J'ai aussitôt mis un lien à partir du blog de La Soyeuse sous le titre "La Thiérache se bouge !" et laissé un commentaire sur son site, qui en comportait déjà une bonne centaine.
Et puis, le bouche à oreille à super bien fonctionné, "le beat était bon ..." et il est resté collé dans nos oreilles !

Voici le message de Kamini (ou plutôt de son manager) reçu ce matin :

Salut à tous

Grâce à vous mon clip a fait le tour du net et de tous les médias. A ce jour, je suis nominé aux Victoires de la Musique dans la catégorie Clip de l’année.
Mon deuxième clip étant prêt, j’ai le plaisir de vous offrir le lien caché qui permet de le visionner en exclusivité.
Je tiens encore à tous vous remercier de votre soutien donc MERCI, MERCI et MERCI.
A très bientôt,

Kamini

C'est simple, direct, et comme le second clip me plait aussi beaucoup, je n'ai pas de scrupules à contribuer à promouvoir un artiste qui je l'espère fera son bout de chemin dans la chanson. Je souhaite vraiment que Kamini soit récompensé aux Victoires de la Musique et qu'il touve des moyens pour continuer à produire ses chansons et ses vidéos.

Voici un extrait du message que m'adresse un pote ce même jour :

(...)
je fais le tour de mon réseau de blogueurs pour créer un peu de buzz autour des inscriptions qui se déroulent actuellement. Si tu trouves le temps d'y jeter un coup d'oeil et éventuellement de produire un petit billet, ce serait vraiment sympa. Si tu connais des blogueurs qui sont susceptibles d'être intéressés, n'hésites pas à faire passer le mot.

A toutes fins utiles,
- Tu trouveras ci-dessous un court descriptif de cette formation.
- J'y consacre un article ici (trackbacks encouragés) : [tuuuuuuuuut]
- Une étiquette est disponible pour les blogs sur le site des Influenceurs.

Je n'aime pas le discours tenu par les promoteurs de ce cursus de formation sur le web de demain et même si c'est un ami que me le demande, je ne vous en parlerais pas, na ! Et puis, sans vouloir vexer personne, je n'aime pas qu'on me dise ce que j'ai a faire : faire un trackback (si je veux !), coller une étiquette sur mon blog (j'aime pas les étiquettes !)  ...

Bon voilà, c'était mon quart d'heure "j'aime pas la soupe qu'on veut me faire avaler" :-)