Depuis 2004, la Ville de Brest organise tous les deux ans un « Forum des usages coopératifs » qui réunit sur le campus de Télécom Bretagne 300 participants venus de toute la France et même d'ailleurs. Ce forum rassemble des professionnels venant de tous les horizons : collectivités, associations, entreprises, universités, ... Leur point commun : une volonté de partager leurs expériences et leurs questionnements, de mettre en commun les bonnes pratiques, de rechercher des pistes pour développer leurs actions ...

Pour l'édition 2008, sur le thème « Habitons nos territoires », 6 sessions sont proposées, dont une intitulée « Entreprendre : TIC et pratiques collaboratives en Economie Sociale et Solidaire », organisée et animée conjointement par Oxalis-scop, Outils-réseaux et la CRES Finistère. Le Forum des usages coopératif propose un mode de travail participatif "tous acteurs" et convivial, avec :
  • des conférences communes qui cadrent des problématiques,
  • des sessions thématiques, rencontres professionnelles ouvertes,
  • des ateliers transverses qui font se croiser les publics,
  • des séances pratiques et animations découvertes d'outils et usages,
  • une ouverture aux outils du web 2 par les "explorateurs du web".
La session thématique « Entreprendre : TIC et pratiques collaboratives en ESS »proposera plus particulièrement 3 ateliers spécifiques en matinée :

1- Coopérer, de l'imaginaire à l'utopie ... en passant par nos réalités
2- Développer la coopération en interne (bénévoles, salariés,...)
3- Développer les partenariats de coopération entre structures de l'ESS

Le fil conducteur de ces ateliers sera de tenter de prendre la question par le bon bout, non pas celui de la technologie, mais plutôt celui des usages et des besoins constatés dans les organisations de l'ESS, afin de mieux coopérer. Où sont les principaux blocages ? Comment pouvons-nous les lever ? les technologies peuvent-elles nous aider ? Si oui, comment ? L'objectif de cette session pourrait être de contribuer à élaborer le cahier des charges que des acteurs de l'ESS (entrepreneurs et initiateurs de projets d'utilité sociale sous forme coopérative et associative) pourraient adresser à des développeurs d'outils numériques, existants ou à créer.