Si vous comprenez suffisamment bien l'anglais, sa conférence d'une heure est un régal. Un show à l'américaine, comme nous ne savons pas les faire en général, avec un sens du rythme et de la mise en scène qui tient le public en haleine.

Sur le fond, pas mal d'idées-clés intéressantes qui montrent que le marketing de l'innovation ne relève pas exactement des mêmes règles que la promotion des barils de lessives.

Sur la forme, pleins de petits trucs, comme la règle des 10/20/30 à ne jamais oublier pour présenter une idée ou un produit nouveau :
  • 10 : pas plus de 10 slides
  • 20 : pas plus de 20 mn
  • 30 : pas de texte en dessous d'un corps 30 pt, sous peine d'être illisible
La partie la plus fun est lorsqu'il raconte comment il a été contacté par les fondateurs de Yahoo tout au début de leur projet et comment il n'a pas donné suite parce qu'il ne croyait pas au succès de leur idée...

Pour conclure, l'ami Guy nous donne un dernier conseil pour la route : Don't let the bozos grind you down ("Ne laissez pas les charlots vous démolir"). Moralité : quand vous entreprenez quelque chose d'innovant, il y en aura toujours pleins pour dire "ça ne marchera jamais !"