Les 4 piliers de la Médiation Numérique

Pilier N°1 : La connexion

On peut être connecté à domicile, sur son lieu de travail ou d'étude, depuis un lieu d'accès public, en mobilité ... ou par le biais d'un proche qui va chercher l'information pour vous.
Le juste débit : l'évolution vers le très haut débit sera source d'une nouvelle augmentation des disparités territoriales dans les accès et les usages. Nécessité de promouvoir le débit le plus adapté selon les usages ...
Le prix : nécessité d'un tarif internet social pour "service universel", car pour certaines familles le prix constitue un obstacle.

Pilier N°2 : Un portail local

La mise à disposition en ligne de contenus et de services locaux est un facteur déterminant qui facilite l'appropriation des outils numériques par le grand public et en particulier par les personnes les plus réticentes initialement.

Pilier N°3 : Des pôles de ressources

Les EPN doivent devenir des Equipes pour des Projets Numériques en privilégiant l'accompagnement de projets d'expression, de publication et d'éducation aux médias et en développant des partenariats avec des structures de proximité, plutôt que la gestion directe d'un lieu d'accueil du public spécialisé dans le numérique.

Pilier N°4 : Un accueil de proximité

C'est dans les structures de proximité (maison de quartier, centre social, maison de retraite, foyer rural, ...) qu'il est possible de réaliser l'accueil le plus adapté pour accompagner les usages du numérique des publics en insertion sociale ou de ceux qui débutent aujourd'hui sans pratique préalable (les seniors). Pour ce travail d'e-inclusion (insertion sociale par le numérique), il faut privilégier des compétences de travailleurs sociaux ayant une bonne connaissance de leurs publics, plutôt que celle d'animateurs-trices spécialistes du multimédia.
D'autres lieux comme les bibliothèques peuvent devenir des lieux d'accès banalisés pour les usages quotidiens qui vont se développer dans le domaine culturel.