C'est pourquoi, la notion de "Carnets de voyage" s'est imposée, et avec elle, l'idée d'une carte et d'une boussole.

La carte n'impose pas de route

La carte n'impose pas de route
Elle ne fait que décrire les chemins existants, signale les montagnes et les précipices, trace les contours et les frontières, permet d'identifier les points de repères. La carte est le condensé de l'expérience passée.

(Michel Fabre, Eduquer pour un monde problématique : La carte et la boussole, PUF, 2011)

La vie est pleine de rencontres impromptues et improbables. C'est sur la table des nouveautés de la Bibliothèque de l'Université de Psycho. et Sciences de l'Education de Genève que j'ai été accroché par le titre d'un livre du philosophe Michel Fabre. A l'intérieur, un condensé de questionnements qui croisaient mes préoccupations du moment, sur le comment présenter et faire ressortir l'essentiel d'un corpus de données collectées.

La carte tente de dresser un premier inventaire des courants d'idées, héritage du passé ; des vents d'avenir qui se dessinent ; des écueils à éviter ...

L'archipel de la médiation numérique

Les bateaux représentent les équipages des 6 ateliers qui se sont réunis au lancement des Assises de la médiation numérique :
Culture & patrimoine, e-administration & services publics, innovation sociale, e-inclusion, e-citoyenneté, e-Education & Formation.

Ces équipages ont exploré 10 routes maritimes, correspondant aux 10 chantiers d'avenir travaillés en petits groupes d'une douzaine de personnes (Voir billet sur les Carnets de la Médiation numérique). Ils ont abordé en un point particulier du territoire de la Médiation numérique à explorer, et en ont dressé un inventaire et ramené des croquis d'observation.

De nombreuses zones restent à explorer, la carte compte encore quelques "terra incognitae" ... mais la diversité des paysages décrits permet de poser comme hypothèse que le territoire inconnu de la Médiation numérique, ressemble davantage à un archipel de pratiques et usages variés, qu'à un continent monolithique.

Les Courants d'idées

Les "courants d'idées" sont un héritage de notre histoire. Ils contribuent à nous lancer dans l'aventure, nous portent et nous propulsent par leur dynamique collective. Mais il peut arriver qu'un jour ils nous freinent ou nous fassent dériver hors de notre route ... Il faut alors s'en affranchir pour naviguer plus librement vers de nouveaux horizons. En voici quelques-uns :

  • Education populaire : Animation socio-culturelle, MJC, Peuple & Culture, Centres sociaux, Foyers ruraux, Théâtre populaire, éducation aux médias, vulgarisation scientifique, pratiques artistiques amateurs, expression & créativité ...
  • Lutte contre les inégalités : Lutte contre l'illettrisme, lutte contre la pauvreté, défense des consommateurs, défense des droits de l'homme ...
  • Médiation culturelle : Action culturelle, démocratisation culturelle, émergence culturelle, sensibilisation à la création artistique …
  • Utopie technologiste : Révolution numérique, progrès technologique, noosphère, cyberdémocratie, positivisme ...

Les Vents d'avenir

Les "vents d'avenir" constituent une énergie motrice sur laquelle il est possible de s'appuyer pour faire avancer ses projets : tendances de société, mouvances culturelles, idées dans l'air du temps, utopies prospectives …

  • Biens communs : Culture libre, partage des savoirs, formats ouverts, Open data, Creative commons, ...
  • Développement durable : Recyclage, Do it yourself, co-voiturage, Formation à distance, télé-travail
  • Intelligence collective : Coopération, travail collaboratif, mutualisation, centre de ressources, ...
  • Economie sociale et solidaire : Utilité sociale, économie mixte, entrepreneuriat social, partenariats
  • Loisirs numériques : Jeux vidéos, musique et vidéos en ligne, téléchargement, streaming ...
  • Gouvernance participative : empowerment, capacitation citoyenne, participation des habitants

Écueils et dangers

Pour les débutants, le danger est partout et provient notamment d'un excès de confiance dans ses propres capacités ... Mais les marins expérimentés, qui savent que dans la furie des océans, il faut parfois savoir faire le gros dos, se méfieront particulièrement des écueils et récifs qu'il leur faudra éviter : temps long de l'appropriation, difficulté à mobiliser, faible portage politique, partenariats en panne, manque de financement, résistance au changement, absence de légitimité, ...