Savoir en actes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - numérique

Fil des billets

samedi 16 juin 2012

Quelles politiques publiques pour résorber les inégalités numériques ?

Article publié dans les Cahiers du Développement Social Urbain N°55 (1er semestre 2012)

Depuis 15 ans les initiatives se multiplient pour développer l’accès au numérique, que ce soit de la part de l’Union européenne, de l’État ou des collectivités locales. Cependant, le bilan est plutôt contrasté et beaucoup reste à faire pour développer l’accompagnement aux usages qui est un levier majeur de la lutte contre les inégalités numériques

"Avec le recul, on peut avancer que la lutte contre la fracture numérique a servi de cheval de Troie aux lobbies des industriels et opérateurs : réduire les inégalités numériques a visé surtout la compétitivité des territoires et beaucoup moins la résorption des disparités de compétences et d'usages entre les citoyens ..."

[REM : L'article se termine par deux propositions concrètes, ce qui pourra paraître pas très ambitieux :-) J'ai par le passé été plus inspiré ! Mais par temps de crise et devant l'absence de portage politique, il me semble plus réaliste et pertinent de proposer aux professionnels de la Politique de la Ville, principaux lecteurs de cette revue, une meilleure utilisation et coordination des moyens existants]

Lire la suite...

dimanche 5 février 2012

Livre blanc de la Médiation numérique : Juste une mise au point

Assises de la médiation numérique - Ajaccio Sept. 2011

Depuis la fin des Assises de la Médiation numérique en septembre 2011, j'entends régulièrement remonter des critiques sur le processus d'élaboration du Livre blanc, lequel document doit donner à voir les thématiques abordées et présenter les productions issues de ces 3 journées.

Cet article a pour objectif de faire une petite mise au point sur la question. Si je n'ai pas réagi avant, c'est que la plupart de ces critiques ne m'ont pas été adressées directement, mais m'ont été rapportées. Un récent article de Loïc Gervais sur son blog Médiateur numérique à la suite des rencontres d'Autrans me met en cause directement, déplorant un manque de transparence. Je remercie donc Loïc de me fournir une occasion de m'expliquer.

Lire la suite...

Pourquoi parler de Médiation numérique au lieu d'Animation multimédia ?

J'ai évoqué dans un article précédent (La route de la médiation numérique n'est pas un long fleuve tranquille), que ce concept suscitait chez certains, des critiques, des questions, des incompréhensions. Dans certaines réactions défensives de la part d'animateurs-trices d'Espaces publics numériques, il me semble déceler une inquiétude du style :

L'Animation multimédia et les EPN, c'est fini ? On veut notre peau … Qu'est-ce qu'on a fait de mal, nous les animateurs-trices pour mériter cette mise au placard ?

La qualité du travail réalisé depuis des années par les animateurs-trices dans les EPN n'est pas en question. Substituer les termes « accès public à internet » ou « animation multimédia » par « médiation numérique » n'est pas une punition pour les animateurs-trices de ces lieux, ni l'annonce d'une volonté programmée d'en finir les EPN. Bien au contraire, et c'est tout l'inverse dont il s'agit. J'ai la conviction que c'est en ne changeant rien dans le discours et dans les pratiques actuelles, que l'on met les Espaces publics numériques et leurs animateurs-trices en danger.

Lire la suite...

lundi 16 janvier 2012

Médiation numérique et territoire : des acteurs en réseau au service du citoyen

(Ce texte a été publié, dans une version légèrement raccourcie, dans le magazine ARCHIMAG N° 250 Décembre 2011-Janvier 2012)

Le médiateur numérique : passerelle entre l'usager et l'administration

Une notion polysémique

Dans un article précédent, nous avons développé les enjeux et les bonnes pratiques de la « médiation numérique » dans l'univers des institutions culturelles, bibliothèques et musées.

Ce terme de médiation numérique est utilisé aujourd'hui dans le domaine de l'aménagement numérique du territoire et de l'accompagnement des usages, dans un sens assez différent, mais complémentaire. Dans cet univers professionnel, la médiation numérique consiste à accompagner des publics variés vers l'autonomie dans les usages quotidiens des technologies, services et médias numériques.

 Au delà des ateliers d'initiation aux outils, il s'agit aussi de mettre en oeuvre des projets permettant aux participants de s'approprier des usages en situation : réalisation d'un site sur la mémoire et le patrimoine local, tournoi de jeux vidéos en doublette parent-enfant, rencontre-débat sur les libertés et responsabilités individuelles dans l'usage des réseaux sociaux ...

 Ce qui est au coeur de la médiation, ce qui en est l'enjeu et l'objet principal, c'est la relation tendue et parfois conflictuelle que l'humain entretient avec les technologies numériques.

« Médiation culturelle via le numérique » versus« médiation homme/technologies numériques » ? Nous voici en présence de facettes différentes de la médiation numérique. Ces facettes sont pourtant davantage complémentaires qu'opposées, et l'univers des bibliothèques se trouve au carrefour de ces approches qui diffèrent dans la méthode.

Lire la suite...

lundi 2 janvier 2012

Médiation numérique en bibliothèque : accompagner l'innovation et le changement ?

(Ce texte a été publié, dans une version légèrement raccourcie, dans le magazine ARCHIMAG N° 249 Novembre 2011)


Diffusion de l'innovation selon E. Rogers
Diffusion de l'innovation selon E. Rogers (1964)

Une notion émergente

La notion de médiation numérique est apparue depuis quelques années dans le jargon des professionnels des musées et de la lecture publique. De quoi s'agit-il ?

Il désigne le fait de s'appuyer sur des technologies et dispositifs numériques pour mener un travail de médiation culturelle. Il s'agit par exemple d'assurer la médiation des collections d'une bibliothèque auprès des lecteurs, via la mise en place d'un blog ou d'un site portail, la présence sur les réseaux sociaux, ou l'interfaçage de l'OPAC avec un système affichant les recommandations des lecteurs ou des bibliothécaires.

Dans le domaine muséal, les anglo-saxons parlent de digital interpretation pour désigner le recours à des scénographies faisant la part belle aux technologies numériques : modélisation et reconstitution de bâtiments en 3D, visite virtuelle dans des images de synthèse, applications de réalité augmentée1, ou plus simplement notices descriptives accessibles sur des smartphones à l'aide d'une application de lecture de QR code2.

Lire la suite...

lundi 31 octobre 2011

N'apprenez jamais l'informatique à vos enfants !

Plaquette Unesco pédagogie Waldorf-Steiner

La lecture de l'article publié par Hubert Guillaud dans InternetActu du 25/10/2011 Education et nouvelles technologies : y croire ou ne pas y croire ? , dans lequel est cité longuement le paradoxe des parents travaillant dans la Silicon Valley et mettant leurs enfants dans des écoles Waldorf où les ordinateurs sont "proscrits", m'a donné envie de republier sur ce blog cet article.
Je l'ai écrit en 2008 pour le journal de l'Ecole Waldorf-Steiner de Lyon (Saint-Genis Laval), où mes filles on suivi une grande partie de leur scolarité et dans laquelle j'anime depuis 3 ans à la demande du collège des professeurs, un atelier "informatique" sur une période de 3 semaines. Le titre original était : Faut-il enseigner l'informatique dans une école Waldorf ? Question subsidiaire : Quand et comment convient-il de le faire ?


J'ai choisi pour ce billet un titre plus provocateur, le contenu de l'article l'est moins ;-)  Il a été rédigé pour expliquer aux parents et enseignants de cette école dans quelle philosophie je comptais travailler, pour introduire pour la première fois dans le programme, une activité autour des technologies informatiques et numériques.

Lire la suite...

dimanche 2 octobre 2011

La route de la Médiation numérique n'est pas un long fleuve tranquille ! (vidéo)



Voici la vidéo de la conférence d'introduction que j'ai tenu le 19 septembre dernier au Palais des Congrès d'Ajaccio, dans le cadre des Assises nationales de la médiation numérique.

La conférence a duré une cinquantaine de minutes et avait pour objectif de poser des bases communes au plus grand nombre, en faisant quelques rappels sur l'histoire et les enjeux et en introduisant cette notion de « médiation numérique » nouvelle pour pas mal de monde. (Voir les autres interventions en vidéos sur le site des Assises)

Elle s'appuyait sur l'article « Vers une définition de la médiation numérique », publié avant les Assises, mais apportait aussi des éléments nouveaux.


Lire la suite...

mercredi 10 août 2011

Vers une définition de la Médiation numérique

J'ai été sollicité pour assurer un conférence introductive lors des Assises de la médiation numérique qui se dérouleront à Ajaccio du 19 au 21 septembre 2011. Voici en avant-première quelques éléments de définition afin de proposer les bases d'un cadre de réflexion commun.

médiation numérique

image via KJB de signets graphiques par Loic Hay

Définir la médiation numérique, pour quoi faire ?

Ce travail de définition contribue à construire une identité professionnelle pour les personnes chargées d'accompagner les usages des technologies, services et médias numériques.

Ces personnes peuvent être,

  • des professionnels spécialement affectés à cette mission : animateurs-trices multimédia dans des lieux d'accès publics à internet ou Espaces publics numériques, intervenants vacataires d'ateliers d'initiation, formateurs-trices intervenants auprès de publics en insertion sociale ou professionnelle, …

  • des personnes exerçant occasionnellement ce rôle dans le cadre de leurs fonctions professionnelles ou bénévoles : bibliothécaires, médiateurs-trices culturels, conseillers d'insertion, assistant-e de vie auprès de personnes âgées, éducateurs-trices auprès de personnes handicapées, …

La médiation numérique : un enjeu d'équité

Dans une société dite « de l'information » ou « de la connaissance », une maîtrise minimum des outils technologiques (ordinateur, guichets et bornes automatiques, téléphone mobile, et autres assistants numériques), compétences informationnelles pour se repérer dans la masse d'informations disponibles, de même qu'un rudiment de culture générale sur le numérique (principes de fonctionnement des réseaux, éco-système des médias numériques, règles éthiques et juridiques, ...), tendent à devenir des compétences nécessaires pour exercer une citoyenneté de plein droit.

Il existe une catégorie de personnes qui ne sont pas familières avec les technologies numériques, qui ignorent les services et contenus auxquelles elles permettent d'accéder, qui peinent à s'adapter aux évolutions rapides des matériels, au point de se trouver défavorisées, voire handicapées, dans leur vie quotidienne du fait de leur manque d'autonomie dans l'usage de ces outils.

Accompagner ces personnes vers l'autonomie dans ce nouvel environnement où la communication humaine est de plus en plus souvent médiatisée (dans le sens où elle passe par des « objets et systèmes communicants » tels que téléphones, ordinateurs, messageries, réseaux sociaux …) est un véritable enjeu de société : un enjeu d'équité.

Remarque : Dans l'univers des bibliothèques, le terme de "médiation numérique" a commencé à être utilisé par certains bibliothécaires dans un sens assez différent, qui désigne davantage les nouvelles formes de médiation des collections grâce à l'usage des outils numériques (Voir notamment la définition de Sylvère Mercier sur son blog Bibliobsession ou la présentation  de Lionel Dujol sur Slideshare). Médiation de la culture numérique versus Médiation culturelle via le numérique, les deux approches sont complémentaires et peuvent cohabiter, il faut juste préciser d'où on parle et à qui on s'adresse.

Lire la suite...

dimanche 7 août 2011

Le programme numérique de l'UMP pour 2012 : "le meilleur reste à venir" (SIC)

Voici l'analyse graphique sous forme de nuage de tags, des thèmes évoqués dans le programme numérique de l'UMP intitulé « Révolution numérique : le meilleur reste à venir », publié le 28 juin 2011.

Programme numérique UMP Présidentielles 2012

Méthode : Chaque proposition est « taguée » avec les mots-clés correspondant aux thèmes abordés (plusieurs mots-clés possible par proposition). On totalise ensuite le nombre d'occurences de chaque thème présent dans le programme.

Lire la suite...

mercredi 3 août 2011

Présidentielles 2012 : Programme numérique UMP versus Programme numérique PS

Analyse comparée sous forme de nuage de tags des propositions de l'UMP et du Parti Socialiste en matière de politique numérique, pour les présidentielles de 2012.

Programme numérique de l'UMP pour 2012

Get Adobe Flash player

Nuage de tags généré par Tagul.com à partir de l'analyse des 45 propositions du projet de l'UMP "Révolution numérique : le meilleur reste à venir" publié le 28 juin 2011

Voir article suivant sur l'analyse plus détaillée du programme numérique de l'UMP pour les présidentielles de 2012.

Programme numérique du Parti socialiste pour 2012

Get Adobe Flash player


Nuage de tags généré par Tagul.com à partir de l'analyse des 35 propositions du "Programme numérique dans le projet socialiste" publié le 22 juin 2011 par le Laboratoire des idées du PS.

Voir article précédent pour le détail de la méthode utilisée (indexation des thèmes par mots-clés et non pas analyse du texte intégral)

Lire la suite...

vendredi 8 juillet 2011

Le programme numérique du parti socialiste : pas ma tasse de thé, même avec un nuage de tags

Voici l'analyse graphique sous forme de nuage de tags, des thèmes évoqués dans le programme numérique du Parti socialiste, publié le 22 juin 2011 par le laboratoire des idées du PS. WordlePS2012_2

Méthode : Chaque proposition est « taguée » avec les mots-clés correspondant aux thèmes abordés (plusieurs mots-clés possible par proposition). On totalise ensuite le nombre d'occurences de chaque thème présent dans le programme.

Lire la suite...

samedi 11 juin 2011

L'isolement social, la principale cause de non-usage des TIC aujourd'hui

J'ai eu hier un échange intéressant avec Pascal Plantard lors d'un Atelier de réflexion prospective sur le thème "Quelles innovations, quelles ruptures dans la société et l'économie numériques ?" organisé par Jacques-François Marchandise (FING) pour l'Agence Nationale de la Recherche.

Il parlait de son dernier bouquin, "Pour en finir avec la fracture numérique ..." (ed FYP), qui présente de façon synthétique les travaux effectués par l'équipe de recherche de M@rsouin depuis plusieurs années (dont ceux d'Annabelle Boutet, Jocelyne Trémenbert, Mickaël Le Mentec, Marianne Trainoir ... ).

La fracture ne se réduit pas, elle se déplace

Ci-dessus, présentation de Pascal Plantard et Marianne Trainoir lors des "Rencontres Communication & technologies nouvelles : Citoyens connectés, innovation sociale" organisées par Cap Com les 10 et 11 février 2011 à Rennes

Les recherches effectuées par M@rsouin ces dernières années montrent, qu'au-delà  des facteurs traditionnellement analysés (âge, CSP, niveau d'études et de revenu, lieu de résidence, ... ), il est une variable dont l'importance est considérable dans les dynamiques d'inclusion numérique, c'est celle de l'isolement social des personnes. Les personnes isolées socialement, quelquesoit leur âge, leur niveau d'étude et leur niveau de revenus, sont toujours moins connectées et moins utilisatrices des outils numériques (par ex : 65 % des personnes qui se considèrent isolées socialement ne sont pas connectées à internet).

vendredi 22 avril 2011

Le fossé numérique entre dans la 3ème dimension

Le Centre d'analyse stratégique (CAS), organe officiel rattaché au Premier Ministre (baptisé « Commissariat général au plan » avant 2006), vient de rendre public le 20 avril dernier son rapport au Parlement Le fossé numérique en France.

Exit la fracture, ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre ! ( Voir un article qui date de 2004 : Pour en finir une fois pour toute avec la fracture numérique). L'analyse du fossé ne manque pas de relief, puisque ce sont trois fossés numériques qui sont décrits dans ce rapport :

  • un fossé générationnel, laissant les personnes âgées en marge des nouvelles technologies ;

  • un fossé social, qui exclut les plus démunis ;

  • un fossé culturel, qui prive les moins instruits des opportunités de l'outil informatique.

Non-usages de l'ordinateur et d'internet selon les groupes les plus exclus du numérique
Je suis d'accord avec cette trilogie et l'analyse a le mérite de faire ressortir clairement des données contenues de façon éparses dans divers études et rapports. Le rapport complet (120 p.) ne se contente pas d'exploiter les données des enquêtes INSEE et des analyses du CREDOC. Il accorde aussi une part intéressante à des études moins connues (G. Valenduc, P. Mallein, … voir références en fin d'article) et à des retours d'expériences menées à l'étranger.

Mais dans la note de synthèse (12 p.), qui sera sans doute le seul document que liront les décideurs et leurs conseillers, ce qui ressort est nettement moins riche de nuances. Au point qu'on se demande si cet executive summary n'a pas été écrit avant le rapport, ou ce qui revient au même, par une personne qui n'a pas vraiment lu ou pas compris les données du rapport ...

Lire la suite...

vendredi 4 mars 2011

Proposer des ressources en ligne à la bibliothèque : musique, vidéo, presse

J'ai animé en février plusieurs sessions de formations sur les ressources électroniques en ligne en bibliothèque pour Savoie-Biblio à Chambéry, pour la BDP d'Ardèche à Privas et pour la Médiathèque départementale d'Ille-et-Vilaine à Rennes (Voir le programme détaillé de cette formation de 2 jours en fin de l'article).

Adultes intéressés par Vidéo

J'ai proposé au cours de ses journées des temps de travail en petits groupes afin d'imaginer des idées de mise à disposition et de médiation de ces ressources en bibliothèque. Le résultat obtenu se présente sous la forme de cartes heuristiques (ou conceptuelles). L'exemple ci-dessus a été obtenu par un groupe de 2 personnes en 30 à 40 mn, à partir d'un questionnement autour d'un public choisi :

  • Pourquoi ? (mettre à disposition des ressources numériques en ligne pour ce public)
  • Quoi ? (Quelles ressources en particulier ?)
  • Comment ? (Démarche, modalités, actions à mettre en oeuvre ...)

Les autres cartes produites par les participants au cours de la formation de Rennes, ainsi que mes commentaires d'analyse critique associés se trouvent sur FlickR - album BDP35.

Les ressources utilisées au cours de ces formations se trouvent sur le portail Netvibes : "Ressources pour les médiateurs de la Culture numérique"

Lire la suite...

jeudi 7 octobre 2010

Evaluer les compétences numériques des usagers dans les espaces publics numériques

J'interviens aujourd'hui dans le cadre des Rencontres Cyber-base à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris sur le thème de l'évaluation des compétences numériques des usagers (B2I Adultes, PIM, PCIE ...).

- page 2 de 4 -