Savoir en actes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - numérique

Fil des billets

mercredi 10 août 2011

Vers une définition de la Médiation numérique

J'ai été sollicité pour assurer un conférence introductive lors des Assises de la médiation numérique qui se dérouleront à Ajaccio du 19 au 21 septembre 2011. Voici en avant-première quelques éléments de définition afin de proposer les bases d'un cadre de réflexion commun.

médiation numérique

image via KJB de signets graphiques par Loic Hay

Définir la médiation numérique, pour quoi faire ?

Ce travail de définition contribue à construire une identité professionnelle pour les personnes chargées d'accompagner les usages des technologies, services et médias numériques.

Ces personnes peuvent être,

  • des professionnels spécialement affectés à cette mission : animateurs-trices multimédia dans des lieux d'accès publics à internet ou Espaces publics numériques, intervenants vacataires d'ateliers d'initiation, formateurs-trices intervenants auprès de publics en insertion sociale ou professionnelle, …

  • des personnes exerçant occasionnellement ce rôle dans le cadre de leurs fonctions professionnelles ou bénévoles : bibliothécaires, médiateurs-trices culturels, conseillers d'insertion, assistant-e de vie auprès de personnes âgées, éducateurs-trices auprès de personnes handicapées, …

La médiation numérique : un enjeu d'équité

Dans une société dite « de l'information » ou « de la connaissance », une maîtrise minimum des outils technologiques (ordinateur, guichets et bornes automatiques, téléphone mobile, et autres assistants numériques), compétences informationnelles pour se repérer dans la masse d'informations disponibles, de même qu'un rudiment de culture générale sur le numérique (principes de fonctionnement des réseaux, éco-système des médias numériques, règles éthiques et juridiques, ...), tendent à devenir des compétences nécessaires pour exercer une citoyenneté de plein droit.

Il existe une catégorie de personnes qui ne sont pas familières avec les technologies numériques, qui ignorent les services et contenus auxquelles elles permettent d'accéder, qui peinent à s'adapter aux évolutions rapides des matériels, au point de se trouver défavorisées, voire handicapées, dans leur vie quotidienne du fait de leur manque d'autonomie dans l'usage de ces outils.

Accompagner ces personnes vers l'autonomie dans ce nouvel environnement où la communication humaine est de plus en plus souvent médiatisée (dans le sens où elle passe par des « objets et systèmes communicants » tels que téléphones, ordinateurs, messageries, réseaux sociaux …) est un véritable enjeu de société : un enjeu d'équité.

Remarque : Dans l'univers des bibliothèques, le terme de "médiation numérique" a commencé à être utilisé par certains bibliothécaires dans un sens assez différent, qui désigne davantage les nouvelles formes de médiation des collections grâce à l'usage des outils numériques (Voir notamment la définition de Sylvère Mercier sur son blog Bibliobsession ou la présentation  de Lionel Dujol sur Slideshare). Médiation de la culture numérique versus Médiation culturelle via le numérique, les deux approches sont complémentaires et peuvent cohabiter, il faut juste préciser d'où on parle et à qui on s'adresse.

Lire la suite...

dimanche 7 août 2011

Le programme numérique de l'UMP pour 2012 : "le meilleur reste à venir" (SIC)

Voici l'analyse graphique sous forme de nuage de tags, des thèmes évoqués dans le programme numérique de l'UMP intitulé « Révolution numérique : le meilleur reste à venir », publié le 28 juin 2011.

Programme numérique UMP Présidentielles 2012

Méthode : Chaque proposition est « taguée » avec les mots-clés correspondant aux thèmes abordés (plusieurs mots-clés possible par proposition). On totalise ensuite le nombre d'occurences de chaque thème présent dans le programme.

Lire la suite...

vendredi 8 juillet 2011

Le programme numérique du parti socialiste : pas ma tasse de thé, même avec un nuage de tags

Voici l'analyse graphique sous forme de nuage de tags, des thèmes évoqués dans le programme numérique du Parti socialiste, publié le 22 juin 2011 par le laboratoire des idées du PS. WordlePS2012_2

Méthode : Chaque proposition est « taguée » avec les mots-clés correspondant aux thèmes abordés (plusieurs mots-clés possible par proposition). On totalise ensuite le nombre d'occurences de chaque thème présent dans le programme.

Lire la suite...

vendredi 22 avril 2011

Le fossé numérique entre dans la 3ème dimension

Le Centre d'analyse stratégique (CAS), organe officiel rattaché au Premier Ministre (baptisé « Commissariat général au plan » avant 2006), vient de rendre public le 20 avril dernier son rapport au Parlement Le fossé numérique en France.

Exit la fracture, ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre ! ( Voir un article qui date de 2004 : Pour en finir une fois pour toute avec la fracture numérique). L'analyse du fossé ne manque pas de relief, puisque ce sont trois fossés numériques qui sont décrits dans ce rapport :

  • un fossé générationnel, laissant les personnes âgées en marge des nouvelles technologies ;

  • un fossé social, qui exclut les plus démunis ;

  • un fossé culturel, qui prive les moins instruits des opportunités de l'outil informatique.

Non-usages de l'ordinateur et d'internet selon les groupes les plus exclus du numérique
Je suis d'accord avec cette trilogie et l'analyse a le mérite de faire ressortir clairement des données contenues de façon éparses dans divers études et rapports. Le rapport complet (120 p.) ne se contente pas d'exploiter les données des enquêtes INSEE et des analyses du CREDOC. Il accorde aussi une part intéressante à des études moins connues (G. Valenduc, P. Mallein, … voir références en fin d'article) et à des retours d'expériences menées à l'étranger.

Mais dans la note de synthèse (12 p.), qui sera sans doute le seul document que liront les décideurs et leurs conseillers, ce qui ressort est nettement moins riche de nuances. Au point qu'on se demande si cet executive summary n'a pas été écrit avant le rapport, ou ce qui revient au même, par une personne qui n'a pas vraiment lu ou pas compris les données du rapport ...

Lire la suite...

mardi 14 septembre 2010

Littératie numérique au Canada

En réponse à la consultation sur l'économie numérique lancée en mai 2010 par le ministre de l'Industrie du Canada, le Réseau Éducation‐Médias a rendu public le 7 juillet dernier, un mémoire d'une cinquantaine de pages, intitulé : « Littératie numérique au Canada : de l'inclusion à la transformation »

Litteracie Numerique

Lire la suite...

vendredi 28 novembre 2008

Photographie en coupe du "fossé numérique"


Fossé numérique

Depuis longtemps, je cherchais une image illustrant simplement en quoi consistait ce fameux "fossé numérique. En feuilletant un rapport du CREDOC avant de m'endormir (véridique, au moins ausi efficace que de compter les moutons ...), je l'ai trouvé :-) !

En 2007, il y a un fossé très net qui s'est creusé entre ceux/celles qui utilisent internet tous les jours (41 %) et ceux/celles qui ne l'utilisent jamais (39%).

Entre ces deux polarités extrêmes de profils d'usages, on voit bien qu'il ne reste plus beaucoup de place pour des usages sporadiques, hebdomadaires voire plus rares.

C'est là que ce trouve à mon sens le fossé, et il n'arrête pas de se creuser.

Lire la suite...

jeudi 24 mai 2007

République 2.0 : Mobilité, Equité, Convivialité

A la recherche d'un nouveau triptype à inscrire au frontispice des portails locaux des territoires numériques ...

République 2.0

Une révolution numérique pour changer de logiciel ?

La campagne pour les élections présidentielles a donné lieu de la part de chaque candidat, a des propositions en matière de politique numérique. Un certain nombre de lobbyistes y sont allés de leurs propositions (Renaissance numérique) ou de leurs questionnaires à destination des candidats (Le Monde Informatique, Netpolitique, candidats.fr ...)

Nous avons tenté de les répertorier (voir « Lutte contre l’exclusion numérique : que proposent les 2 candidats à la présidentielle ? » scénario N°1 : Sarko Président / scénario N°2 : Ségo Présidente) et d'analyser certaines propositions (voir 2010, internet pour tous ?).

L'impression générale qui se dégage de la lecture de ces programmes à court terme, est qu'à droite comme à gauche en passant par le centre, les fondamentaux semblent les mêmes sur bien des points et qu'ils ne permettent pas de distinguer des formes d'action publique bien distinctes.

A plusieurs reprises dans la campagne, venant de divers bords se proposant de rénover la vie politique, l'expression « il faut changer de logiciel » a fait florès. Contaminé par le buzz ambiant autour du « web 2.0 », le rapport Rocard se lance ainsi à parler de « République 2.0 », version high tech de la « VIème République », pour ceux qui trouveraient les chiffres romains un peu ringards.

Pourtant, pas grand chose dans la centaine de propositions de ce rapport qui soit capable d'insuffler au lecteur un semblant d'enthousiasme. Les technomarketeurs nous chantent à tue-tête la « révolution numérique », pendant que les technocrates fredonnent une évolution logicielle mineure se contentant de corriger quelques bugs.

Et si nous essayions, plutôt que de « changer de logiciel », de réinterroger quelques paradigmes (postulats de départ plus ou moins explicites) qui ont guidé jusqu'ici les politiques publiques et d'en imaginer d'autres, plus conformes aux enjeux de demain.

Lire la suite...

dimanche 26 février 2006

Les publics éloignés des TIC (Audio)

Extrait d'une intervention lors des 2èmes Rencontres du E-learning : Avec les technologies, peut-on « Moderniser sans exclure »
qui se sont déroulées en octobre 2005 au Puy-en-Velay.

La médiation auprès des publics éloignés des TIC : comment faire pour que ça marche ?
 
JPEG - 19.6 ko

Texte alternatif

Cliquez sur le lecteur pour écouter un extrait sonore (12 mn - 4,9 Mo)


Pour lire quelques passages clés de cette intervention ...

Lire la suite...

page 2 de 2 -